MATURITÉ AFFECTIVE ET VIE CONSACRÉE (P. Joseph COMPAORE, SJ)

 

En parlant de maturité, on parle de l’homme. Une Anthropologie intégrale tient compte de toute la personne. La vie humaine est un mouvement de croissance, de développement. L’homme peut penser le futur et son futur.

La Maturité Affective est un processus de croissance intégrale et équilibrée humaine dans toutes ses dimensions affective, morale, sociale, relationnelle, et spirituelle. Cette maturité permet à l’homme de jouir de ses capacités mentales, de ses aptitudes physiques et intellectuelles. Elle lui permet d’avoir confiance en lui même.

Quatre dimensions caractérisent cette maturité, à savoir:

  1. Dimension Anthropologique Chrétienne
  2. Dimension Anxiologique
  3. Dimension Ontologique
  4. Dimension Anthropologique Intégrale

L’être humain à cinq niveau de base et fonctionne à trois niveaux associés:

  1. Niveau Physiologique : La personne est un corps physique avec ses besoins à savoir, nourriture, soif, sommeil, etc…
  2. Niveau Psychique: la personne a un cœur sensible avec des sentiments et des émotions,etc…
  3. Niveau Social: l’homme est un être social et relationnel. Il est appelé à vivre avec les autres.
  4. Niveau Rationnel : l’homme est un être raisonnable et responsable
  5. Niveau Spirituel : l’esprit de l’Homme participe à l’esprit de Dieu. Il a besoin de donner un sens à sa vie.

Les valeurs sont ce que nous choisissons comme bien, bon et beau, vrai et raisonnable. Ces valeurs déterminent les normes et des obligations qui s’imposent à tous. Il y a trois types de valeurs :

  1. Valeurs Naturelles : ce sont celles que la raison et le cœur suffisent pour l’admettre.

Exemple: la solidarité, la justice, la paix…

  1. Valeurs Surnaturelles: elles sont celles révélées et accueillies dans la foi. Il faut avoir la foi pour comprendre les vertus theologales. 
  2. Valeurs conjointes : elles ont une base naturelle et ont besoins de la raison et du cœur.

En parlant de l’anthropologie freudienne, l’homme à en lui le Surmoi, le Moi et le Ça.

  1. Le Surmoi : ce sont des normes, des critères, tout ce qui s’imposent au sujet. Par exemple, la religion, la morale.
  2. Le Moi: Il se  construit à partir des sensations éprouvées, des expériences vécues. Il est le lieu de l’identité personnelle, du contrôle du comportement, du rapport aux autres et de la confrontation entre réalité extérieure, les normes morales et sociales.
  3. Le Ça : il est l’ensemble des besoins, des pulsions, des désirs qui cherchent à s’exprimer.

L’Anthropologie de la Vocation Chrétienne s’articule autour des valeurs qui nous élèvent. Nous avons trois catégories de valeurs :

  1. Les Valeurs Surnaturelles: il s’agit de la foi, le cœur et la raison.
  2. Les Valeurs Conjointes : le cœur, la raison et la foi. 
  3. Les Valeurs Naturelles : le cœur et la raison

On a deux valeurs terminales : la prière et l’union à Dieu.

Et pour finir, nous avons trois valeurs instrumentales : Il s’agit des conseils Evangéliques, Pauvreté, Chasteté et l’obéissance.

 «Avec le Christ : tout est possible. »

Sr Marie-Ange Sindayasse 

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *